Nantes Atlantique n’est pas saturé

Nantes Atlantique n’est pas saturé, n’en déplaise à Vinci et à Fillon

Les nouveaux chiffres publiés le trafic de Nantes Atlantique sont sortis aujourd’hui : on observe une progression du trafic aérien, avec 4,8 millions de passagers en 2016, contre 4,4 en 2015. Cette augmentation est le résultat de l’ouverture de 19 nouvelles lignes en un an, avec l’arrivée de 5 nouvelles compagnies aériennes low cost.

Pour autant, Nantes Atlantique n’est pas saturé, loin de là, et le Front national n’est pas le seul à le dire. De nombreux pilotes de ligne confirment notre analyse, ainsi que plusieurs compagnies aériennes, dont Dubreuil. Si l’on se base sur d’autres aéroports européens comme celui de Genève, qui avec une seule piste peut accueillir 10 millions de passagers et dans un environnement géographique montagneux, on se dit qu’à Nantes Atlantique, on a encore de la marge !

Le groupe régional FN-RBM réaffirme son opposition au projet aéportuaire de Notre-Dame-des-Landes, qui, actuellement, n’est plus soutenu que par François Fillon. Le référendum tronqué (1 département consulté sur 5 concernés) n’est même pas respecté par le gouvernement. La création d’une deuxième piste parallèle serait une solution efficace et économique ; comme la coopération avec l’aéroport d’Angers-Marcé, sans compter les 2 à 4 milliards d’économies réalisées sur les
infrastructures à financer.

Groupe FN-RBM
Région Pays de la Loire

Vous aimerez aussi...