Arrivée importante de clandestins en Mayenne

Arrivée importante de clandestins en Mayenne

Comme le mentionne le journal Ouest-France dans son édition du 31 août 2017, notre département connaît un afflux de « mineurs » étrangers. Olivier Richefou, Président du Conseil Départemental confirme la présence d’une cinquantaine de personnes auxquels les services de l’Etat sont obligés de faire confiance puisque beaucoup n’ont aucun papier d’identité, et sont incapables de prouver leur âge. Ils sont arrivés à Laval par le train mais sans billet, et bien sûr, la SNCF n’y trouve rien à redire !

Ils se postent ensuite devant le bâtiment du Conseil Départemental et attendent d’être pris en charge, étant entendu que les services administratifs de l’Etat font assumer les frais que cela induit, par les contribuables français qui, eux, sont en règle avec la loi.

Olivier Richefou fait semblant de croire que la police est en mesure d’établir les identités de ces clandestins, et en particulier, qu’ils sont bien mineurs, ce qui est loin d’être le cas. Dans tous les cas de figure, aucun ne sera expulsé !

Logés aux frais de l’Etat, donc des contribuables, dans des hôtels du département, notamment à l’hôtel du Pilori à Evron, ces clandestins bénéficient de la plus grande sollicitude des élus mais également des associations, dont on sait depuis longtemps qu’elles contribuent à alimenter les filières de l’immigration. Nous avons toujours en mémoire l’affaire Cédric Hérou, militant de la solidarité et de l’aide aux migrants, qui a organisé le passage clandestin de la frontière italienne par la vallée de la Roya. Mais également des associations dites “humanitaires” qui vont directement chercher les clandestins dans les eaux libyennes afin de les ramener en Italie . Cette duplicité a été établie très récemment par l’action du bateau «C-Star» affrété par de jeunes européens patriotes à l’encontre de plusieurs navires : «L’Aquarius», le bateau de SOS Méditerranée et de Médecins sans frontière, puis du bateau «Golfo Azzuro» de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms.

Olivier Richefou et Jean Arthuis font semblant de s’indigner de la carence de l’Etat, en oubliant qu’ils avaient eux-mêmes appelés à soutenir Emmanuel Macron ! Encore une fois, les élus centristes trompent les mayennais car ils sont directement responsables d’une situation qu’ils ont contribué à initier, soit par leur positionnement politique, soit par le laxisme de leur démarche.

Les Mayennais trouveront toujours dans le Front National, des responsables politiques prêts à alerter leurs concitoyens sur la réalité de l’action d’élus locaux qui ont abandonné la défense des français au profit de populations étrangères inassimilables, qui ne sont là que pour les avantages sociaux que la France est toute prête à leur accorder au détriment de ses propres enfants !

Jean-Michel CADENAS

Chargé de Mission FN 53

 

 

(Image : Africanouvelles.com)

 

Vous aimerez aussi...