Macron veut censurer la presse patriote

Macron veut censurer la presse patriote !

 

Sans vraiment l’exprimer, Macron va faire voter une loi de censure contre les patriotes. C’est Nathalie Goulet, fidèle collaboratrice de l’islamo-gauchisme qui a déposé le projet de loi en mars 2017. L’arrivée de nouveaux clandestins pourra ainsi être cachée !

C’est la bombe des vœux présidentiels à la presse : une nouvelle loi au nom de la démocratie, « pour lutter contre la diffusion de fausses informations en période électorale » …

Le motif avancé, ou plutôt le prétexte, est la lutte contre les fameuses « fakes news ». La liberté d’expression sur Internet gêne Macron et les bien-pensants d’un pseudo humanisme qui n’admettent comme vérité que la leur !

Le chef de l’Etat veut contrôler les réseaux sociaux, les sites libres qui sont aujourd’hui une source d’information alternative pour des millions de Français. La démocratie de Macron ne supporte pas de contre-pouvoir et nous invite à l’autocensure.

Il fustige cette « propagande articulée avec des milliers de compte sur les réseaux sociaux qui en un instant répandent partout dans le monde, dans toutes les langues, des bobards inventés pour salir un responsable politique, une personnalité, une figure publique, un journaliste ».

En cas de « propagation d’une fausse nouvelle », a détaillé Macron, « il sera possible de saisir le juge à travers une action en référé permettant le cas échéant de supprimer le contenu mis en cause, de déréférencer le site, de fermer le compte utilisateur concerné, voire de bloquer l’accès au site Internet ».

Bien, et qui va décider si une information est vrai ou fausse ? Les juges du syndicat de la Magistrature seront-ils en charge de la vérification des informations ? Si oui, nous avons quelques doutes sur l’impartialité des intéressés.

Dans le même temps, les médias d’Etat subventionnés, pourront continuer de désinformer sur Donald Trump, sur l’Union européenne, sur la Syrie, sur Marine Le Pen, de se féliciter de l’arrivée des immigrés clandestins, de nier les dangers de l’islamisation, de protéger l’identité des délinquants « venus d’ailleurs », bref d’agir comme des militants islamo-gauchistes, ce qu’ils sont réellement !

Le petit Macron se hisse sur ses talonnettes, et veut imposer la ligne du parti comme au bon vieux temps de l’union soviétique, et il essaie de nous vendre son projet comme un atout de la démocratie des lumières.

Pour qui se prend-il et pour qui nous prend -il ? Pour des demeurés incapables de discerner les fausses informations, pour des citoyens captifs de la propagande d’état ? Si son but est de nous faire taire, il a tout faux !

Encore un peu de temps, et il finira par nous faire couper la langue par les « Frères musulmans » !

Jean-Michel CADENAS

Chargé de Mission FN 53

(Image : reopen911)

 

Vous aimerez aussi...